Sélectionner une page

Entretien avec un couple passionné par la communication de l’Eglise, qui a fait le pari fou de tout quitter pour créer une agence de communication chrétienne ! Matthias et Régine Rambaud sont les fondateurs d’Attraction Communication, agence basée en Suisse qui accompagne les projets d’Eglise : graphisme, sites web, coaching, relations médias… 

 Pourquoi avoir créé Attraction Communication ? Quel est votre parcours ?

Régine : Attraction est née d’un cri : « L’Eglise détient un trésor extraordinaire qui n’arrive plus jusqu’à nos contemporains ». Sa création est donc une réponse à cet appel, car la manière dont nous proclamons l’Évangile est cruciale pour que la vérité arrive jusqu’où elle n’est pas encore connue : sommes-nous crédibles alors que nous annonçons la Bonne Nouvelle du Salut au monde ?

Matthias :  Nous nous sommes alors formés en communication et en graphisme, puis avons quitté nos emplois respectifs pour vivre cette aventure à deux, enracinés dans notre sacrement de mariage avec le désir d’unifier notre vie de couple, de famille, de foi et notre vie professionnelle. Pour la rentrée pastorale 2016, nous ouvrons nos nouveaux locaux qui seront les Quartiers Généraux d’Attraction et accueillons un nouveau collaborateur, Thibault Luret. Une nouvelle dynamique pour notre agence en croissance !

Que proposez vous ?

Matthias : Nous mettons à disposition des Pasteurs de l’Église catholique et de leurs équipes un accompagnement sur mesure pour une communication à la hauteur de leur mission, ainsi que les outils nécessaires à la transformation missionnaire de leur quotidien pastoral. En nous appuyant sur l’expérience des communautés en croissance à travers le monde, sur la théologie pastorale de pointe et la solidité des textes magistériels, nous travaillons à la mise en place d’un écosystème pastoral fertile à la conversion pastorale des paroisses et des diocèses.

Régine : Concrètement, nous offrons un service de coaching pastoral individuel ou en équipe, ainsi que des services en graphisme et en réalisation web. Nous éditons aussi des outils pour la pastorale.

Qu’est ce que la communication chrétienne a de spécifique, comment se distingue t-elle ?

Régine : La communication chrétienne se vit à genoux dans une attitude de service et dans la prière, car elle est dans son essence liée à l’évangélisation, donc à l’annonce du kerygme : “Jésus Christ t’aime, il a donné sa vie pour te sauver, et maintenant il est vivant à tes côtés chaque jour pour t’éclairer, pour te fortifier, pour te libérer” (EG 164)

Matthias : La communication n’est catholique que si elle est au service de la communion de l’Eglise et donc intimement liée à son Magistère, à l’expression du charisme d’unité de l’évêque et de son presbytérium.

Travailler son message et investir dans la communication peut paraître superficiel : qu’en pensez-vous ? Finalement, l’évangélisation ne peut-elle pas se passer des moyens de communication ?

Régine : Oui bien sûr, on peut se passer de la technologie moderne pour l’évangélisation, car elle est un simple outil utile à la mission. Cela nous rend attentif au fait que la communication chrétienne ne doit jamais être un « lifting » vidé de sens, mais bien un service qui met la forme au service du fond.

Comment travailler son message ? Quelles sont les erreurs à éviter pour ne pas tomber dans un rapport « manipulateur » ?

Matthias : Travailler son message est important, mais ne doit rien enlever à la substance de la foi. Cela aide simplement à être compris dans une société déchristianisée.  Dites à un non chrétien « j’aime Jésus, je vais à la messe et je lis la Bible », puis demandez lui ce qu’il comprend…. beaucoup comprendrons « j’aime un gars sympa aux cheveux longs qui s’est fait tuer, je vais dans un endroit froid m’ennuyer pendant des heures et je lis un livre de contes poussiéreux ».

Régine : Dans le domaine spirituel la manipulation est toujours un danger réel, car on y touche à l’intime et au transcendant. Une communication chrétienne qui ne manipule pas donne le goût de Dieu, suscite l’attraction pour le Christ et son Eglise, soutient l’expression du charisme propre de la personne ou de la communauté qui s’engage dans une saine communication.

Selon vous, de quoi ont besoin les paroisses en France pour évangéliser ?

Matthias :  Premièrement, retrouver l’espérance et croire que Dieu est actif avec nous pour renouveler la paroisse en vue de la mission. Deuxièmement, déployer la paroisse de manière organique, comme un écosystème vivant qui favorise l’éclosion, la croissance et la multiplication de disciples (disciples-missionnaires). Troisièmement, oser prendre l’Evangile au sérieux dans son action concrète au quotidien et se laisser enseigner par Dieu sur le terrain : il équipe toujours ceux qu’il envoie : c’est le Masterclass du Bon Dieu ! Finalement, une paroisse qui évangélise est toujours focalisée sur ceux qui ne connaissent pas encore le Christ pour qu’il puissent le rencontrer.

Quels conseils leur donneriez-vous?

Régine : Redécouvrez la méthode de Jésus en scrutant les Evangiles : comment a-t-il fait ? Vivez dans la présence de Dieu constamment ! Ne restez pas seuls, entourez-vous et faites-vous aider. Ne vous résignez pas et n’ayez pas peur !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de l’agence : attraction-communication.com