Sélectionner une page

Comment renouveler les paroisses pour favoriser la croissance de l’Eglise ? Nous avons passé une journée à l’Université d’été de Talenthéo, un réseau de près de 80 coachs bénévoles chrétiens qui mettent leurs compétences au service de l’Eglise. Ces dix dernières années, plus de 2000 prêtres ont bénéficié de leur accompagnement sous forme de coaching individuels et d’équipes, de formations thématiques et de sessions de transformation pastorale. L’enjeu est d’appeler des responsables capables de mobiliser des équipes paroissiales vivantes qui témoignent de l’Evangile…

Réinventer la paroisse de demain 

Le principal parcours proposé par Talenthéo, intitulé «Des pasteurs selon mon coeur», a été lancé en partenariat avec Alpha. Il a pour ambition de former les prêtres et les évêques au leadership pastoral.

Virginie Ameil, secrétaire générale de Talenthéo, explique :

« Grâce à un travail sur la vision pastorale des prêtres, sur le management de leurs équipes, la compréhension de leur territoire paroissial et de l’enjeu missionnaire, ces derniers sont invités à entrer dans une démarche qui vise à faire de leur paroisse une communauté de disciples qui marchent dans la même direction, et qui se multiplie. Ils sont accompagnés par des coachs dans la durée pour les aider à  transmettre petit à petit leur vision pastorale aux fidèles et former à leur tour d’autres leaders au sein de leur paroisse ou de leur communauté. » 

S’inspirer de l’expérience des autres 

Durant l’université d’été, la communauté de coachs formée par Talenthéo se retrouve pour des temps conviviaux de formation, de prière, de partage d’expérience et de témoignages. Les témoignages ont une place toute particulière : ils permettent de tirer des bonnes pratiques et d’apporter des idées concrètes à mettre en place.

« Pour comprendre comment notre paroisse était perçue », explique un coach, « nous sommes allés sur le marché questionner les habitants, qui étaient contents qu’on leur demande leur avis. Beaucoup nous ont dit ne pas fréquenter les églises parce qu’ « elles ne sont pas conviviales », ou nous ont expliqué ne pas aller à la messe parce qu’ils s’y ennuient. Des arguments qui nous ont surpris : ces personnes ne viennent pas non pas parce qu’elles ne croient pas mais parce qu’elles ne se sentent pas accueillies, ou parce que ce que nous leur proposons n’est pas enthousiasmant. »

L’association en vidéo… 

 

Pour en savoir plus : www.talentheo.net